Construire des campus apprenants

L’hybridation des enseignements

Quelles sont les pratiques pédagogiques qui offriraient un meilleur mode de diffusion du contenu des cours (en présentiel, en ligne ou sous tout autre format) ? En quoi cela changerait-il de l’enseignement traditionnel ? Les réflexions sur l’enseignement hybride, mixte et comodal prolifèrent, avec pour conséquences des apprentissages plus flexibles, accessibles et personnalisés notamment grâce à de nouveaux outils technologiques.

01

Nouvelles pratiques pédagogiques

Aujourd'hui, les enseignants et formateurs innovent, tant dans l'enseignement supérieur que dans la formation ou dans le développement des entreprises. Ils améliorent l'apprentissage grâce à la technologie, comme en témoigne l'adoption rapide de méthodes d'enseignement inspirées des modèles d'enseignement hybride, mixte et de cours en comodal.

Au delà du terme maintenant bien connu d’eLearning, de nouveaux concepts d’enseignement font leurs apparitions : les cours à distance, via la formation hybride, les cours en comodal ou l’apprentissage mixte. De plus en plus plébiscités par les professionnels de l’apprentissage et appliqués dans les établissements d’enseignement supérieur, surtout depuis le début de la crise de la Covid-19, les définitions de ces concepts restent parfois floues. En substance, il s’agit de réfléchir aux meilleurs modes de diffusion du contenu de chaque cours, en classe, en ligne, en synchrone ou en asynchrone, ou encore le tout combiné.

Et les possibilités sont infinies lorsqu'il s'agit d'intégrer les technologies d'enseignement à l'approche pédagogique d'un enseignant. Ces sujets avaient déjà été abordés lors d’un Woobinar en partenariat avec l’ANSTIA, autour du thème “Présentiel, hybride ou distanciel : quels formats pour la rentrée 2020 ?”

Le cours hybride

Selon l’université Laval au Québec, la définition d’un cours hybride est la suivante : l’enseignant va devoir repenser ses pratiques pédagogiques afin d’opter pour le meilleur mode de diffusion du contenu de chaque séance. L'apprentissage hybride consiste en un espace éducatif spécifique dans lequel les étudiants sur place et à distance peuvent assister simultanément à la même classe, et peuvent s'attendre à vivre une expérience comparable. Tout au long de la crise sanitaire du COVID-19, l'apprentissage hybride synchrone a parfois été désigné comme une solution pour les réouvertures d'écoles, afin de permettre une distance accrue entre les élèves physiquement présents dans la classe, avec le même espace à disposition, tout en pouvant impliquer la classe dans son ensemble. Certains élèves peuvent venir en classe, par exemple, les lundis, mardis et mercredis ; l'autre groupe vient les jeudis et vendredis. Chaque semaine, les groupes changent de jour de présence.

Le cours comodal

Dans le cadre d’un cours comodal, l’enseignant propose son cours en classe, en virtuel synchrone et en virtuel asynchrone. Concrètement, dans cette configuration, le choix du mode d’apprentissage est laissé à l’étudiant. Il pourra assister au cours présentiel à l’horaire préalablement défini; il pourra assister au même cours en ligne en direct, selon le même horaire que les étudiants présents dans la classe; ou il aura le choix de visionner le cours enregistré plus tard.

L’apprentissage mixte

On retrouve les aspects des cours hybride et cours comodal dans la définition du blended learning, c’est-à-dire l’apprentissage ou l'enseignement mixte, selon le point de vue étudiant ou enseignant. Il s’agit d’un regroupement de méthodes pédagogiques qui combinent les modes présentiel et distanciel en asynchrone décidés au préalable par l’enseignant.

02

Les avantages de l’enseignement hybride

Dans le cadre de la réflexion sur la définition de l’enseignement hybride, et de ce que les cours donnés selon cette pratique pédagogique impliquent, six avantages se distinguent pour les étudiants.

Un apprentissage personnalisé

L’enseignement hybride permet à l’étudiant d’avancer à son propre rythme. Les contenus des cours sont mis à disposition sur des plateformes en ligne par l’enseignant, pour que les étudiants puissent les consulter de manière autonome et autant de fois que nécessaire. En utilisant plusieurs outils et concepts pédagogiques, les étudiants développent également des compétences métacognitives liées à des stratégies d’apprentissage personnalisées. Flexibilité et personnalisation pourraient dès lors devenir des enjeux dans le cadre du choix des cours.

Un apprentissage interactif

La formation hybride pousse à l’interaction entre enseignants et étudiants. La communication via une plateforme en ligne devient un passage obligé, et favorise l’échange entre étudiants, mais aussi avec leurs enseignants. Formation à distance et formation en présentiel deviennent complémentaires dans un environnement d’apprentissage intégré.

Un apprentissage flexible

En alternant des cours en présentiel et à distance, les enseignants repensent leurs contenus pour finalement optimiser l’apprentissage des élèves et utiliser au mieux leur temps. L’étudiant pourra consulter les parties de cours en ligne au moment opportun, tandis que les cours en présentiel peuvent être destinés à de la réflexion collective par exemple.

Un feedback instantané

Les outils en ligne comme Wooclap permettent aux professeurs de recevoir un retour immédiat des étudiants, ce qui est plus difficile dans la configuration des cours en présentiel. Forums, emails, outils de feedbacks, formulaires ; les étudiants sont de plus en plus sollicités à donner leurs avis et sont encouragés à devenir acteurs de leurs apprentissages. L’expérience étudiante en est donc rendue plus efficace.

Un accessibilité accrue

L’information est rendue accessible de manière générale. Le partage des contenus est plus fluide, et la limite de temps de cours n’intervient plus dans la création de ressources. Cela libère les enseignants de contraintes spatio-temporelles qui pouvaient, dans l’enseignement traditionnel, les empêcher d'optimiser leurs contenus pour améliorer l’expérience d’apprentissage de leurs étudiants. Au-delà de ces considérations, les étudiants souffrant d’un handicap ont également un accès facilité aux cours, et ont la possibilité de les consulter plus facilement. Sur le plan pédagogique, les étudiants peuvent être exposés à un éventail plus large de compétences, en facilitant la contribution d'experts externes, par exemple. Selon certains, le fait de permettre aux étudiants de changer de lieu leur donne plus de contrôle sur leur apprentissage et leur offre des possibilités de contacts et d'échanges multiculturels.

Un apprentissage autonome

Le modèle de l’apprentissage mixte correspond à la hausse importante de l’implication de la technologie dans l’enseignement. Aujourd’hui, une des missions principales de l’enseignement supérieur est de former à la critique, autrement dit à l’analyse de sources en ligne. Le fait de stimuler l’apprentissage via différents outils rend l’étudiant autonome dans la gestion de ses ressources d’étude.

03

Les défis de l’enseignement hybride

  • Du point de vue de l'enseignant, le principal défi de l'apprentissage hybride est qu'il n'est tout simplement pas conçu pour offrir les mêmes normes d'apprentissage si les cours traditionnels sont transposés dans le nouveau cadre. Des innovations radicales dans le type d'activités proposées sont en fait nécessaires pour répondre à un changement technologique qui oblige l'enseignant à prêter attention à deux endroits en même temps, ce qui entraîne souvent une lourde charge mentale pour les professeurs.

  • En adoptant le point de vue des étudiants, les groupes “en classe“ et “à distance“ perçoivent souvent la leçon différemment : d'une part, si l'enseignant parle plus lentement au profit des étudiants à distance, l'expérience des étudiants sur place sera affectée ; d'autre part, les étudiants en ligne peuvent facilement se sentir séparés ou négligés. Le véritable risque est de faire vivre à ces derniers le cours comme s'ils regardaient la télévision, sans véritable contact.

  • L'aspect technologique (bonne connexion, qualité audio et vidéo, microphones, positionnement des caméras) est la clé du succès d'un cadre hybride, et nécessite souvent une charge de travail plus importante qu'un cours habituel. Des solutions pour soulager les instructeurs de la fatigue peuvent être trouvées, mais elles nécessitent une organisation spécifique.

04

Nos conseils pour optimiser un enseignement hybride

Des recherches permettent de mieux comprendre les ressorts de l’apprentissage mixte et de l’enseignement hybride et d’en tirer quelques enseignements, comme l’explique François Stéphan, directeur du campus EPF de Montpellier dans notre article “Blended learning, mode d’emploi”. En résumé, il s’agit de penser et conceptualiser la localisation des cours en amont, en 4 étapes.

4 étapes stratégiques avant de créer un cours hybride

  • La formation des enseignants

  • L’accompagnement des étudiants et l’initiation au distanciel: ils vont devenir acteurs de leur apprentissage, et doivent apprendre à s’autoformer. Préparer l’étudiant à revoir ses pratiques d’étude et d’apprentissage est donc essentiel pour que l’hybridité des enseignements soit efficace. Bonne pratique : l’enseignant est présent à côté des étudiants qui travaillent sur la plateforme lors de la première utilisation. Il les guide dans la navigation, répond à leurs questions et leur donne des conseils.

    Les contenus spécifiques conçus par les enseignants pour l’autoformation pourront prendre plusieurs formes: des capsules vidéos, courtes et ciblées sur une notion unique; des synthèses et documents d’analyse mis à disposition en ligne; des exercices d’application de théorie...

  • Rendre le cours présentiel et à distance complémentaires : les contenus du cours en ligne auront vocation à préparer un cours présentiel, ou à approfondir un enseignement.

  • Définir les connaissances et compétences pour le présentiel et le distanciel : pour des explications de concepts abstraits par exemple, le présentiel pourrait être plus efficace. Les test et exercices pourront quant à eux être réalisés en ligne.

Exemples de cours en présentiel

  • Des cours magistraux : cours d’introduction d’une matière, suivis de cours de synthèses avec utilisation d’outils de test comme Wooclap.

  • Des cours pratiques : retours sur les difficultés qu’ils auraient pu rencontrer lors de l’apprentissage en ligne, mise en situation concrète dans le cadre des disciplines scientifiques.

05

Des exemples concrets

La classe inversée

Plus humain, ce concept vise à mieux rentabiliser le temps passé en classe en le consacrant à l’échange et l’interaction. De cette manière, les étudiants reçoivent des cours sous forme de ressources en ligne (en général des vidéos) qu’ils vont pouvoir regarder chez eux à la place des devoirs, et ce qui était auparavant fait à la maison est désormais fait en classe, d’où l’idée de classe “inversée”. En réalité, on va surtout profiter du temps libéré en classe pour organiser des activités, des projets de groupe et des échanges qui vont donner un vrai sens au contenu scolaire. Beaucoup de variantes sont possibles, mais la finalité est de passer d’un modèle centré sur le professeur à un modèle centré sur l’élève afin de répondre aux besoins individuels de chacun.

L'enseignement comodal

L’enseignement comodal consiste à faire coexister de manière simultanée des modalités présentielle et distancielle. Autrement dit, l’enseignant donne un cours dans une salle de classe, qui est enregistré pour que les étudiants puissent aussi le suivre à distance. Cette méthode présente plusieurs avantages :

  • Elle laisse à l’étudiant le choix de son espace d’apprentissage : il peut se rendre sur le campus ou non, en fonction de ses contraintes personnelles.

  • Elle permet à l’étudiant d’aménager librement son emploi du temps puisque le cours est diffusé en direct mais peut aussi être regardé plus tard.

  • Elle ne demande qu’un seul effort à l'enseignant, dans la mesure où il n’a pas besoin de gérer le cours en ligne en plus du présentiel : il fait son cours une fois pour toute. Cependant, pour que celui-ci soit de bonne qualité et ne se résume pas au film d’une visio-conférence purement transmissive, le cours doit être bien segmenté en séquences de 12 à 15 minutes, ponctuées d’activités en ligne. Cette alternance est essentielle pour maintenir l’attention des étudiants. Plus l’enseignant travaillera son support de présentation et la scénarisation pédagogique, plus la production multimédia sera de qualité.

Ressources

Nous vous encourageons à adopter de nouvelles pratiques d’enseignement et ouvrir votre système de pédagogie à d’autres modèles hybrides. Pour vous inspirer dans le développement de vos cours, nous avons sélectionné 3 ressources inspirantes :