Wooclap et CMS digitalisent le Code des sociétés

image

Ce mercredi 1er mai, la startup innovante de l’année Wooclap et le cabinet d’avocats CMS annoncent le lancement de la plateforme de révision du nouveau Code des sociétés en ligne, LeCodeDesSocietes.be.

Ce lancement coïncide avec l’entrée en vigueur de la nouvelle réforme du Code des sociétés qui vise à renforcer l’attractivité de la Belgique pour les entreprises. En partenariat avec le cabinet CMS et Stanislas van Wassenhove (Electrochoc Numérique), Wooclap mettra en ligne une nouvelle plateforme, LeCodeDesSocietes.be, grâce à laquelle les avocats, juristes et étudiants pourront découvrir et réviser les réformes du nouveau Code des sociétés. Cette plateforme s’adresse également aux entrepreneurs et investisseurs qui voudraient s’informer sur cette réforme.

« Cette plateforme, fondée sur les sciences cognitives, permettra aux avocats, juristes et étudiants en droit de réviser plus efficacement », explique Sébastien Lebbe, cofondateur de Wooclap. Il précise que « de nouveaux contenus dans le domaine du droit seront prochainement disponibles ».

Selon l’avocat Stanislas van Wassenhove, fondateur d’Electrochoc numérique qui cherche à sensibiliser le monde juridique à la révolution digitale : « Cette collaboration est un très bon pas en avant. La révolution numérique va bouleverser le monde juridique et il faut donc mobiliser les différents acteurs pour devenir plus innovants ».

Même son de cloche de la part de Cedric Guyot, Partner en droit des sociétés chez CMS : « Nous sommes conscients que notre métier va évoluer. C’est aussi le cas de nos formations et je suis donc très heureux de cette collaboration qui permettra aux étudiants, avocats, juristes de se former et de se mettre à jour continuellement de manière ludique. »


A propos de Wooclap Wooclap, élue startup innovante de l’année 2018, capte l’attention des étudiants pour améliorer leur apprentissage. Grâce à cette plateforme collaborative, l’enseignant pose des questions auxquelles les étudiants répondent avec leur smartphone ou leur ordinateur. Les réponses collectives sont ensuite projetées sur le support de présentation, tandis qu’un système de chat permet aussi d’envoyer des messages en direct. De quoi dynamiser les cours et les conférences, tout en permettant à l’enseignant de mieux s’adapter à son public. Avec plus de 100 000 professeurs répartis dans 100 pays, la startup EdTech entend devenir un acteur incontournable du monde de la formation.

A propos de CMS Classé parmi le Top 10 des cabinets d’avocats internationaux les plus importants et fort de plus de 4 800 avocats, CMS s’étend sur 41 pays via ses 72 bureaux et permet d’offrir un soutien de premier plan à ses clients dans leurs projets et litiges, qu’ils soient locaux ou transfrontaliers. CMS Belgique, basé à Bruxelles, Anvers et Luxembourg, compte actuellement plus de 100 avocats, assistés d’un staff de 40 personnes. CMS Belgique offre l’expertise et le professionnalisme d’une structure de grande taille, tout en conservant l’ancrage local d’un cabinet belge.

Gauthier Lebbe

Gauthier Lebbe

Inbound Marketing Manager @ Wooclap, interested in and excited about applying EdTech to the educational needs of today’s students