Enseignement à distance

En savoir plus

Quels outils pour enseigner à distance ?

Quels outils pour enseigner à distance ?

Depuis le début de la crise du Coronavirus, avec la fermeture des établissements scolaires et universitaires, l’enseignement à distance s’est généralisé. Pouvoirs publics et entreprises, notamment de la EdTech se sont mobilisés pour donner accès à des outils de travail collaboratifs. Même si aucun n’est à l’abri d’une surcharge de connexions limitant son utilisation, ces sites et plateformes sont bien utiles pour assurer la continuité pédagogique. Wooclap vous propose une trousse à outils numérique ainsi que quelques conseils pour améliorer sa pédagogie, et traverser au mieux cette période difficile.

Créer du contenu

Sur le fond, créer du contenu n’est pas un problème pour tout enseignant qui se respecte. Mais encore faut-il le rendre accessible et si possible attrayant pour les étudiants. D’où l’importance de travailler ses présentations, non seulement en mettant clairement en avant l’essentiel des informations à retenir, mais aussi en y intégrant des photos ou des vidéos (libres de droit). Par ailleurs, plutôt que de surcharger le cours, mieux vaut proposer en complément des liens vers des ressources pédagogiques en ligne. Plusieurs sites ouvrent gratuitement leurs contenus : outre les éditeurs scolaires, la plateforme FUN (France université numérique) a décidé d’allonger la durée des Mooc et de rouvrir les anciens cours archivés, afin de rendre un maximum de contenus disponibles. Autre site utile : Educ’Arte propose l’accès gratuit pour les enseignants à ses 1 300 vidéos consultables en ligne.

Partager du contenu

En France, l’Education nationale propose la plateforme « Ma classe à la maison » pour organiser l’enseignement à distance. Les établissements d’enseignement supérieur, de leur côté, misent sur leurs propres LMS (Learning management system) qui permettent de déposer des documents et de récupérer les devoirs des élèves, partager les travaux des uns et des autres… Cependant, pour celles et ceux qui ne maîtrisent pas complètement Moodle, Canvas ou Blackboard, d’autres outils existent, parfois plus instinctifs que les ENT (Environnements numériques de travail) académiques et qui peuvent aider à surmonter des difficultés techniques. Développés par des entreprises privées, beaucoup sont aujourd’hui mis à disposition gratuitement pour répondre à la crise. C’est le cas, par exemple, de Microsoft qui a annoncé la gratuité de la version premium de Teams pour tout le monde pendant six mois. Cet outil permet notamment aux enseignants de créer une classe virtuelle en mettant en place des groupes de travail, partager des présentations et des vidéos, mais aussi modérer les interactions en distribuant la parole et en « rendant muets » temporairement certains participants.

Autre possibilité : Padlet permet de regrouper et d’organiser les ressources mises à disposition, tout en laissant la possibilité aux élèves de poser des questions, et aux enseignants d’y répondre. Quant à partager des contenus volumineux, mieux vaut privilégier des services comme Wetransfer, Dropbox ou GoogleDrive qui constituent une bonne alternative aux mails.

Faire travailler ses étudiants

Consulter un cours en ligne c’est bien, mais travailler activement soi-même, c’est mieux ! Pour accompagner les étudiants, Wooclap a mis en ligne sa plateforme Wooflash qui permet de partager du contenu de révision et de suivre l’évolution des élèves. Pour faciliter et dynamiser l’apprentissage, les cours sont découpés en « cartes » qui correspondent à des séquences pédagogiques brèves. Des questions portant sur chacune d’entre elles sont ensuite proposées aux élèves en fonction de leurs résultats, de manière à optimiser la mémorisation.

Côté évaluation, il est encore plus tentant, pour les étudiants seuls face à leur écran, de chercher des informations sur Internet et de s’en inspirer fortement, pour ne pas dire les recopier… Pourquoi ne pas miser sur des activités qui font davantage intervenir leur sens critique ou leur créativité ? Comme son nom l’indique, Book Creator permet, par exemple, de créer des livres numériques, de même que Google Slides qui propose aussi d’élaborer des bandes dessinées ou des histoires interactives.

Garder le contact : avec les élèves, mais aussi avec les collègues

Outre la plateforme de l’Education nationale « Ma cl@sse virtuelle - Via » qui permet de mettre en place des visioconférences avec ses collègues, de nombreux sites et applications proposent d’organiser des chats. Parmi eux : Skype, Hangouts, WhatsApp ou Wire.

Quel que soit l’outil utilisé, il faut par ailleurs garder à l’esprit que les participants à une visioconférence ont tendance à lire plus qu’à écouter. C’est pourquoi il est important, encore plus que lors d’un cours magistral, de dynamiser son discours et de soigner son intonation pour conserver l’attention de son auditoire.

Wooclap souhaite bon courage à tous les enseignants et étudiants pendant cette période d’enseignement à distance. Nous sommes avec vous !

Pour consulter nos ressources sur l’enseignement à distance avec Wooclap, c’est par ici.

Retrouvez la page de l’UNESCO qui référence plusieurs applications et plateformes destinées à faciliter l’apprentissage des étudiants pendant les périodes de fermeture des établissements scolaires.

Wooclap

Wooclap

Rather than fighting smartphones, Wooclap turns them into an exceptional learning tool.