Enseignement à distance

En savoir plus

Cet article est également disponible en:

Les 5 « soft skills » qui font la différence en entreprise

Les 5  « soft skills » qui font la différence en entreprise

Si bien sûr les compétences techniques, ou hard skills, sont indispensables pour trouver un emploi et s’y sentir à l’aise en menant à bien ses missions, les compétences humaines, ou soft skills, sont également de plus en plus recherchées par les entreprises. En effet, alors que les ordinateurs, robots et intelligences artificielles occupent une place croissante dans notre société, il est devenu essentiel de savoir travailler en équipe, interagir avec les autres et faire preuve de créativité.

Conscients de cette demande, les établissements d’enseignement supérieur ont désormais à cœur de ne pas seulement transmettre des savoir et savoir-faire à leurs étudiants, mais aussi des savoir-être. Pour cela, ils font appel à des professionnels qui viennent partager leur expérience et utilisent de nouveaux outils comme Wooclap pour aider les élèves à développer des habitudes de travail fondées sur la collaboration et l’engagement personnel.

Soucieux de connaître plus précisément les attentes des entreprises, le réseau social professionnel LinkedIn Learning s’est quant à lui appuyé sur ses 660 millions d’utilisateurs et ses 20 millions d’emplois répertoriés pour identifier les cinq compétences humaines les plus recherchées aujourd’hui.

1. La créativité

Qu’il s’agisse de prendre un chemin différent pour résoudre un problème ou de se montrer force de proposition pour faire avancer un projet de manière plus originale et efficace, les nouvelles idées sont accueillies avec enthousiasme. La créativité apparaît en effet de plus en plus comme une qualité essentielle, valorisée par les entreprises quel que soit le domaine dans lequel on travaille : LinkedIn Learning souligne que cette compétence est recherchée aussi bien dans les ressources humaines que dans l’ingénierie.

2. La force de persuasion

Personne ne mène un projet seul, de manière totalement isolée : chacun a des collègues, des supérieurs ou des subordonnés. Même dans le cas de projets solitaires, on a ensuite affaire à des clients ou des partenaires. Dès lors, avoir de bonnes idées ne suffit pas : encore faut-il savoir expliquer les raisons pour lesquelles telle décision est meilleure que telle autre, et convaincre les personnes avec lesquelles on travaille d’aller ensemble dans cette direction.

Si cette qualité est particulièrement indispensable à un leader, elle permet aussi à un salarié de faire entendre sa voix et de valoriser son engagement au sein de l’entreprise.

3. La collaboration

Si la hiérarchie existe toujours en entreprise, le modèle est beaucoup moins autoritaire qu’il ne l’était il y a vingt ou trente ans. Ainsi, que l’on soit manager ou exécutant, il est important non seulement de savoir écouter les autres, mais aussi comprendre comment les qualités des uns sont complémentaires de celles des autres.

Or, loin d’être innées, ces compétences relationnelles peuvent s’acquérir. On peut bien sûr s’appuyer sur les théories développées par la sociologie ou même les neurosciences pour comprendre les ressorts d’un travail participatif, mais aussi l’expérimenter soi-même de manière pratique, notamment en utilisant des outils numériques collaboratifs comme Wooclap.

4. La capacité d’adaptation

Qu’il paraît loin le temps où l’on passait toute sa carrière dans une même entreprise, gravissant un à un les échelons de manière linéaire et progressive… Aujourd’hui, on le sait, les techniques évoluent à une vitesse exponentielle et les métiers changent, provoquant des ruptures plus ou moins brutales dans les parcours professionnels.

Pour s’y préparer, il est important de savoir se montrer ouvert à de nouvelles manières de procéder, ce qui aide notamment à faire face à une situation potentiellement stressante.

5. L’intelligence émotionnelle

Parce que les êtres humains ne sont pas des robots, savoir décrypter les émotions de ses collègues et leur parler sans les brusquer est utile si l’on veut interagir de manière efficace.

LinkedIn Learning note ainsi que l’intelligence émotionnelle gagne du terrain dans les attentes des entreprises, alors qu’au contraire, la capacité à gérer son temps recule, signe, là encore, que savoir travailler avec les autres prend une importance grandissante dans le monde professionnel d’aujourd’hui.

Les 10 compétences techniques les plus recherchées par les entreprises d’après l’étude de LinkedIn
A côté des compétences humaines qui influent sur « la manière dont nous travaillons », les compétences techniques concernent le contenu de notre travail. LinkedIn Learning liste celles qui ont aujourd’hui le vent en poupe, tout en soulignant qu’elles évoluent très rapidement :
- Blockchain
- Cloud computing
- Raisonnement analytique
- Intelligence artificielle
- UX design
- Analyse commerciale
- Marketing d’affiliation
- Vente
- Informatique scientifique
- Production vidéo

Pour en savoir plus :

Lisez le compte-rendu de l’étude de LinkedIn Learning ici !

Wooclap

Wooclap

Rather than fighting smartphones, Wooclap turns them into an exceptional learning tool.